1952 : Arrivée de Maître Tadashi Abe

En 1952, Maître Minoru Mochizuki rentre au Japon. Maître Tadashi Abe arrive pour lui succéder. Il restera en France en tant que délégué officiel de l’Aïkikaï jusqu’à son départ en 1960. Personnage haut en couleurs, Maître Tadashi Abe était un guerrier. Kamikaze pendant la deuxième guerre mondiale, il fut l’un des rares à revenir vivant de mission. Les kamikazes, dans leur vie n’avaient qu’une mission dont ils ne revenaient pas… On connaît bien les kamikazes pilotes d’avions. Mais il y en avait d’autres. Passagers uniques d’un mini sous-marin il devaient aller projeter leur sous-marin chargé d’explosifs sur la coque d’un navire ennemi. Tadashi Abe était donc parti pour son unique et dernière mission, quand il fut rappelé car son opération venait d’être annulée…Cela vous donne une idée du mental de ce Maître. Nous reviendrons plus tard sur son côté guerrier. C’est lui, qui, suivant les conseils de Maître Kawashi, 8ème dan de judo et qui dirigeait le judo en France, répertoria les mouvements d’aïkido en principes codifiés pour adapter l’aïkido à la mentalité cartésienne des européens. Il créa en particulier le kata des 5 principes, kata que reprit par la suite Maître Nocquet. Vous rencontrerez peut-être dans votre vie d’aïkidoka des professeurs qui vous diront qu’il n’y a pas de kata en aïkido. C’est tout simplement parce qu’ils sont trop jeunes, et n’ont pas connu l’époque de Maître Tadashi Abe, ou n’ont pas eu de professeur ayant reçu l’enseignement de ce Maître.