Choisir l’aïkido

Parmi la floraison des arts martiaux qui sont proposés au néophyte, il est parfois bien difficile de faire son choix, tant certains arts sont proches les uns des autres. Il est par contre très facile de différencier l’aïkido des autres arts martiaux, car il possède des spécificités qui lui sont propres et le caractérisent nettement : Les trois principales sont que l’aïkido est uniquement défensif, non violent et non compétitif. Concentrons-nous aujourd’hui sur le premier point, les autres seront traités les semaines suivantes. Le fait que l’aïkido soit défensif dépend bien évidemment grandement du fait qu’il soit non violent. La non violence ne signifie pas la passivité. C’est une excellente chose de respecter les autres, mais il est bon aussi de savoir se faire respecter. Nous avons tous le droit de vivre et d’occuper une place sur cette planète. Il est donc bon de savoir se défendre efficacement lorsque notre espace vital est menacé. Mais il est une réflexion qui est également digne d’intérêt à mon sens : attaquer l’autre sous entend que notre ennemi est extérieur à nous. Or avec l’expérience la vie nous apprend que notre principal ennemi est nous-même. Vaincre ses craintes, ses peurs, ses faiblesses est un challenge de taille, et un combat beaucoup plus difficile que ceux que l’on peut livrer contre les autres. Attaquer les autres nous détourne du réel objectif de la Voie, détourne notre attention de notre but réel. Celui qui s’est vaincu lui même découvre que les sources de conflit avec les autres ont pour la plupart disparu, donc que l’attaque devient inutile.