Les deux puits et l’âne

Dans une contrée aride un pauvre paysan n’avait qu’un âne et un puits qui lui donnait juste assez d’eau pour survivre. Et puis un jour le puits s’assécha. Notre paysan décida alors d’en creuser un deuxième à côté. Il en oublia de surveiller son âne qui tomba dans le puits sec. Blessé, l’âne bramait au fond du puits. Or notre homme était trop faible pour pouvoir le hisser hors de son trou. Les cris de l’âne amplifiés par la profondeur du puits brisaient le cœur du paysan qui décida d’abréger ses souffrances. Il entreprit alors de jeter la terre qu’il extrayait du puits qu’il creusait sur le dos de l’âne pour hâter sa fin en l’étouffant. Mais au fur et à mesure qu’il s’exécutait, il entendait des bruits curieux, comme de la terre que l’on brasse. Intrigué, il se retourna et s’aperçut alors que l’âne se débattait, et, chassant la terre vers le fond du puits, prenait appui dessus pour en sortir.

Moralité : Quand on vous balance de la boue sur le dos, utilisez-la pour vous élever.